Rechercher

Une poitrine plus galbée et en pleine santé facilement grâce aux automassages

Qu’on ait un décolletée généreux ou de petits seins, toute femme a le souhait d’avoir une jolie poitrine avec des courbes gracieuses et attrayantes, le symbole par excellence de la féminité.

À force d bombardé par les médias, quand on parle de beauté des seins, la première chose qu’on imagine c’est la chirurgie esthétique ou la prise de médicaments. Il y a cependant des façons sans douleur, qui ne nécessitent pas d’ingérer des substances produites en laboratoire, pas cher (voire gratuite), naturelles, efficace et qui ne prennent presque pas de temps, il s’agit des massages de la poitrine.

Que vous vouliez améliorer le galbe de vos seins, les tonifier, les hydrater, les faire remonter, éviter les problèmes d’allaitement, de formation d’œdème pendant la grossesse ou prévenir les risques de cancer du sein, cette pratique saura vous apporter les bénéfices que vous cherchez.

Pratiquer en institut ou à la maison en automassage, vous serez étonné des résultats et des bienfaits sur votre poitrine et les organes associés.

Le massage de la poitrine, une pratique qu’on redécouvre

En France ou plus largement dans la culture occidentale, les massages ne sont pas le type de connaissance qu’on se transmet de mère en fille, ni ne fait partie de la vie quotidienne comme on peut le voir en Asie ou en Afrique. Je me souviens quand j’étais expatrié en Chine, pour la majorité des gens de la classe moyenne, après les repas, a la sortie d’une journée de boulot ou juste sur une envie, on va se faire faire un massage. C’est presque comme aller prendre un café. D’ailleurs il m’est arrivé plus d’une fois d’aller papoter avec des amis tout en me faisant masser ou avoir un rendez-vous d’affaire et discuter coopération tout en se faisant masser les pieds. Eh oui, ça peut paraître étonnant, mais voila de quoi vous convaincre qu’il existe un autre art de vivre.


En tout cas, après un repas se faire faire un massage abdominal pour aider à la digestion, un massage crânien pour améliorer la circulation sanguine ou l’automassage, il y en a pour tous les besoins.

Dans notre société ou le rythme de vie et le stress sont devenu le pain quotidien, on voit petit à petit réapparaître ces pratiques ancestrales qu’on avait oublié tant la puissance marketing et le bistouri prennent de la place dans les médias. Si cela reprend du terrain c’est que le besoin s’en fait sentir et surtout que c’est de plus en plus abordable aussi bien financièrement qu’au niveau de l’apprentissage.

Quand on débute, cela peut paraître bizarre, mais très vite on se rend compte que la sensation est similaire à quelque chose qu’on faisait avant et qu’on redécouvre. Au final, quand on se passe de la crème sur les jambes ou sur le visage, on fait pénétrer la crème à l’aide d’un massage. Se masser la poitrine n’est pas différent.

Se reconnecter avec son corps, en apprendre sur sa morphologie grâce aux touches est quelque chose de très utile et épanouissant au quotidien, pourquoi s’en priver ?

Une pierre, deux coups : la santé des seins

La santé de la poitrine et souvent ignoré jusqu’au jour ou un problème surgit. Même si elles font l’expérience d’un inconfort, les femmes cherchent rarement de l’aide. La santé n’a pas de prix, et comme on dit : « il vaut mieux prévenir que guérir !».

Bien que les études scientifiques soient encore limite à ce sujet, cependant tes ponctuelles suggèrent que les différents types de pathologies de la poitrine peuvent être améliorés ou évitent par la pratique des massages de la poitrine.

Que vous exécutiez des automassages ou les fassiez faire par un professionnel certifie, les résultats que vous pouvez avoir sont :


- Une amélioration de la circulation sanguine et de la lymphe

- Une réduction des congestions dans les tissus de la poitrine

- Une amélioration dans votre posture

- Une amplitude plus grande dans le haut du corps


Les massages et automassages des seins, est-ce facile à apprendre ?

Pour améliorer la forme et tonicité de sa poitrine en auto massage, quelques notions et geste de bases suffise. En quelques minutes on peut apprendre à savoir masser sa poitrine de la bonne manière et avec la bonne pression.

Pas besoin de faire une formation universitaire sur 5 ans avec stages en clinique sur 8 mois, à moins que vous vouliez devenir un expert des massages thérapeutique de la médecine ayurvédique 😊

A titre d’exemple, en Thaïlande pour apprendre le massage traditionnelle Wat Po, suivant la profondeur des connaissances que vous voulez apprendre, quelques jours ou semaine de stage suffisent. De même qu’en chine, les employées de salon de massage sur point de pression (Tui Na), sont forme en 2 mois, cependant c’est pour apprendre a masser tous le corps et diffèrent type de massage. Mais pour apprendre l’auto massage de seulement la poitrine pour le cote esthétique et sante, cela peut s’apprendre en quelques minutes. C’est la raison pour laquelle on voit de plus en plus apparaitre un peu partout en France des ateliers sur la pratique de l’auto massage.

On voit des sagefemmes partager leur expérience sur des techniques d’auto massage à pratiquer à la maison afin de sublimer les courbes de la poitrine pendant des ateliers de 45 minutes à refaire chez soi au quotidien.


Ces techniques sont un ensemble de gestes doux et harmonieux qui permettent d’évacuer les tensions, de réactiver la circulation lymphatique qui avait été bloqué par le port du soutien-gorge avec la compression de ses élastiques. À ceux-ci sont aussi enseignés des exercices activant les pectoraux qui permettent de redynamiser les muscles engourdis par le maintien des seins dans les brassières et soutien gorges.

La combinaison des deux apporte une poitrine retonifiée, regalbe et en pleine santé !


Si le temps ou le budget vous manque pour participer à des ateliers, nous allons dans cet article vous tout ce dont vous avez besoin pour pouvoir améliorer le galbe de vos seins et vous relaxer.

Les techniques de massages des seins

Effleurage et massage en 8

Ce massage fait appel à une technique qu’on appelle l’effleurage.