Rechercher

Notre mission « No Bra » 2022 : Aider 1000 femmes en 52 semaines à se libérer du soutien-gorge

Dernière mise à jour : 7 mars

« Quand tu te poses la bonne question, la vie commence à changer »


Faisons tout d’abord les présentations pour ceux qui ne nous connaissent pas : Dans notre entreprise nous avons Maki Nishikawa, styliste dans le prêt à porter et lingerie depuis presque deux décennies, fondatrice de la marque et son associé Jean-Marc Gerard, dirigeant d’une société de consulting dans le bien-être et auteur du blog langues d’extrême orient (de l’initiation à la maitrise)



Abandonner le soutiens gorge pour vivre mieux

Avez-vous entendu parler de ‘No Bra’, ‘Braless’ ou encore ‘Bralessness’ ? Il s’agit d’un mouvement suivit par des femmes qui ont décidé de ne plus porter de soutien-gorge pour des raisons d’inconfort, de problèmes de santé, de leur coût ou pour des raisons éthiques.

Du cote sante, notre attention a été attiré par les pistes de réflexion et les hypothèses sur les liens qu’il existent sur la réelle nécessité du port d’un soutien-gorge et les liens entre cancer du sein (2nd cause de mortalité chez les femmes) et le soutien-gorge.

C'est l'hypothèse d'un médecin de l'hôpital (CHRU) de Besançon Jean-Denis Rouillon, qui mène depuis plusieurs années des recherches auprès de centaines de femmes de 18 à 35 ans sur l'intérêt de porter ou non cet accessoire. Lui et son équipe ont observé que lorsqu’une femme arrêtait de porter un soutien-gorge son mamelon remontait en moyenne de 7 millimètres par an en prenant l’épaule comme point de référence. Aussi de manière générale il y a raffermissement des seins et on observe aussi que les vergetures s'estompent. Son hypothèse est que quand une femme met un soutien-gorge, l'appareil suspenseur du haut du corps ne travaille plus ses tissus de suspension se distendent créant une poitrine qui tombe de plus en plus. Cette action ne faisant que s’accroitre avec le port de celui-ci, les femmes développent une dépendance envers le soutien-gorge, dont elle n'aurait pas réellement besoin.

D’ailleurs certaines adeptes du « No-Bra » ont reporté que leurs problèmes de dos ont disparus quand celles-ci ont arrêté de porter le soutien-gorge.


Avis aussi très intéressant et qui mérite le détour des biochimistes et anthropologues Sydney Ross Singer et Soma Grismaijer qui ont écrit le livre « Le Soutien-gorge et le Cancer du sein : Une lingerie de séduction dangereuse ? ». Dans celui-ci ils établissent un lien entre cancer du sein et soutien-gorge après une enquête de 1991 à 1993 sur un échantillon de près 4 700 femmes.


De plus chaque femme sait très bien le soulagement que c’est des quand on rentre a la maison, la première chose qu’on fait c’est d’enlever ce soutien-gorge qu’on s’est coltiner toute la journée. C’est vraiment inconfortable et en plus sachant que certains médecins accusent l’impact du soutiens gorge sur la sante, toutes les raisons sont là pour s’en débarrasser. Cependant, dans notre société, le port du soutien-gorge est une habitude profondément ancrée. Franchir le pas n’est pas une décision très difficile, c’est plutôt comment s’habiller en « No Bra » et rester socialement correct dans le monde d’aujourd’hui qui devient un vrai casse-tête.

D’où l’idée de Maki de proposer une gamme de vêtements pour toute occasions spécialement prévues pour celle qui souhaite s’habiller sans soutien-gorge, le tout dans des matières respectueuses de l’environnement, avec un budget raisonnable et produit en France.


Initie dans les années 1960, le concept du sans soutien-gorge a eu le temps de faire son chemin, bon nombre de site, journaux et toute sorte de media confondus parlent de ce retour au naturel mais très peu de solution sont offerte pour celle qui opèrent dans environnement ou être en No-Bra leur serait préjudiciable ou pour celle qui hésite a s’y mettre pour l’aspect sante.




Notre mission est donc d’aider 1000 femmes à se libérer du soutien-gorge en proposant des vêtements spécialement confectionnés pour le No Bra. Nous abordons ce projet très sérieusement, et nous nous y préparons comme si nous nous préparions a affronter un marathon : nous avons conscience que ce défi va se jouer dans la durée et qu’il va mettre notre courage a rude épreuve, surtout l’enthousiasme de départ retombée. C’est pour ça que vos encouragements et votre aide nous ferons chaud au cœur.

Mais pourquoi est-ce qu’on fait cela ? Voici nos raisons :


Ÿ Parce que nous aimons nous engager dans des choses qui ont du sens. Travailler pour un produit ou un service qui apporte un réel bénéfice sante, confort et éthique au gens qui vont l’utiliser c’est une grande fierté. Maki a pendant une partie de sa carrière fait de la lingerie très élégante et raffine et c’est en répondant aux demandes des clientes qui ne se sentaient pas a l’aise dans le moule de « la même forme pour tout le monde » qu’elle a nourrit son expérience. Marc a travaillé dans différente industries et a parfois senti que les bénéfices des produits pour les clients n’étaient pas toujours évidents. C’est en ouvrant sa propre structure et en étant le témoin du succès de ses clients qu’il s’est senti comble. Pour nous savoir que l’on contribue au bien être des autres et de la nature est une grande satisfaction personnelle.

Ÿ Parce que des clientes nous ont fait confiance en essayant nos vêtements et on observe une amélioration sur leur propre corps comme : amélioration du mal de dos, une poitrine moins tombante, plus d’allergie sur la peau et un confort en général. D’autre femmes ont le droit d’en bénéficier aussi.

Ÿ Parce que pour certaine femme, vivre No-Bra représente bien plus que du confort. C’est un acte d’émancipation. Ne plus porter de soutien-gorge devient un acte militant pour se libérer des tabous des hommes ou du contrôle exerce sur le corps des femmes. De braver ses complexes et se réapproprier son corps pour lutter contre l'hypersexualisation de la poitrine subit par les femmes.

Ÿ Parce qu’assister 1000 femmes en 52 semaines, les informer, les conseiller et le partager en postant ici l’évolution sans ruiner notre vie professionnelle, sociale et activités artistiques représente un défi en soi, qui sollicitera au maximum nos capacités d’organisation, de travail en équipe et d’auto motivation. Si nous nous procrastinons trop, ne nous organisons pas assez bien, si notre motivation descend, nous n’y arriverons pas. Et vous serez aux premières loges pour le voir. Nous comptons bien continuer a nous former pour rester au top.

Ÿ Pour l’expérience entrepreneurial. C’est un nouveau projet et une nouvelle facette de l’industrie que nous découvrons. Nous ressentons le besoin de tester nos capacités à construire une nouvelle entreprise depuis la première pierre. Ce besoin d’appliquer les leçons apprises des expériences précédentes ou mises de cote pendant parfois des années, de faire ses preuves et d’acquérir de nouveaux savoirs est une source d’enthousiasme immense qui nous permettra d’être de plus en plus efficace et de mieux appréhender le monde en général.

Ÿ Pour partager avec d’autres les résultats de ce projet en écrivant notamment des articles, en fournissant des informations claires, concises et pertinentes. De plus c’est un projet humain avant tout, pour le bien des femmes et aussi dans l’esprit de notre équipe, ainsi nous partagerons également avec vous nos péripéties et les choses qui nous boosteront le long du chemin.

Ÿ Afin d’améliorer notre communication et capacités a travailler dans un environnement multiculturel. Notre équipe est franco japonaise, des visions du monde et du bien-être se complète chaque jour et apporte toujours plus de richesse chaque jour dans nos vies et nous sommes emballe à l’idée de le partager au travers de cette mission avec tous ceux que nous rencontrons.


Comment est-ce que nous comptons nous y prendre ?


1. Faire dons de quelqu’un de nos vêtements No Bra dans les hôpitaux ou des évènements de charité a proximité pour a celles qui ont souffert de cancer du sein ou celles qui ont subi une mastectomie

2. Donner des ateliers ou des coin café discussion sur des problématiques qui sont en rapport de près ou de loin avec le No Bra, la sante et aussi qui nous intéressent personnellement. Nous sommes convaincus que plus un sujet nous intéresse et plus nous serons a même de l’étudier en profondeur et de partager des informations pertinentes.

3. Informer la jeunesse et les employées dans les universités et entreprise en tenant des petits séminaires sur les solutions pour mieux vivre en No Bra dans le monde professionnel ou de l’éducation tout en restant dans les normes sociales.

4. Concevoir des nouveaux vêtements No Bra base sur vos demandes et besoins. En effet, avec Maki Marie vous devenez acteurs de la mode No Bra directement car sommes avant tout des stylistes et nous organiserons des séances ou vous les clients/es pourrez donner votre avis ou vos requêtes sur les gammes de vêtement Maki Marie ! Maki Marie c’est la liberté et le confort et c’est surtout la marque a votre service.


La première tâche est donc de sélectionner les sujets que nous allons aborder lors de nos ateliers. Ce n’est pas une tâche facile car les femmes qui peuvent porter du No Bra ont vraiment des profils très divers. A peu de chose près, toutes les femmes sont concernées mais elles ne franchiront pas le pas pour les mêmes raisons ni au même moment.

Pour ces raisons nous avons choisit de nous concentrer dans un premier temps sur les populations les plus successible de partager les valeurs en relation avec la vie sans soutien-gorge. Nous pensons notamment à celles qui sont intéresse par un mode de vie naturel, avec un intérêt pour les techniques de bien être, la sante, respectueuse de l’environnement et qui souhaitent faire des économies.

Au final nous avons sélectionne


Les 12 sujets en relation avec le No Bra d’après l’équipe de Maki Marie :


Au final avons donc choisi :


1. Acheter écoresponsable

2. Préventions cancer du sein

3. Méditation

4. Finance personnelle

5. Technique de respiration et Cohérence cardiaque

6. Relaxation

7. Vivre minimaliste

8. Nutrition sante

9. Yoga

10. Les conseils de Maki pour assortir vos vêtements

11. Dans les coulisses de Maki Marie

12. Surprise ! (Best of)


Comme vous le voyez, il y a douze sujet, l’idée serait d’aborder un sujet par mois. Nous ne sommes pas sûrs si nous allons les faire dans cet ordre mais nous comptons non seulement tenir des ateliers mais aussi poster quelques articles et des webinaires. Nous préparerons des dossiers les plus complet possible qui seront accessible aussi bien pour les néophytes que pour ceux qui ont une connaissance plus mature du sujet.


Notre projet démarre officiellement à la sortie de confection de notre première gamme de tee-shirt No Bra c’est-à-dire le 1 mars. Rendez-vous le 5 ou 6 mars pour le premier article.

(Nous avions pensé débuter à la sortie de notre débardeur 100% coton bio le 1er avril mais on ne voulait pas semer le doute avec un poisson d’avril, du coup on commencera plus tôt et c’est tant mieux car comme ça on coupe la procrastination 😊).


Nous tenons à remercier Carlitos Espinoza qui avec une logique défiant toute concurrence a su encourager le hasard qui a provoqué une rencontre pleine de magie et sans qui ce projet n’aurait jamais pu voir le jour.


Nous nous tournons plein d’espoir vers ces cinquante-deux prochaines semaines à la fin desquels nous comptons dresser un bilan positif que nous partagerons et fêterons avec vous. Au-delà de tout, nous espérons que de plus en plus de femmes pourrons faire l’expérience de plus de confort et de libérer avec des vêtements respectueux du corps des femmes et de l’environnement.



N'hésitez pas à partager votre point de vue en laissant votre commentaire! L'échange est toujours enrichissant, tous le monde y gagne et le site est plus vivant ! :-)

188 vues2 commentaires