Rechercher

Livraison surprise et deuxième prototype No Bra (excité !)

Dernière mise à jour : 15 mars

Livraison surprise et deuxième prototype No Bra (excité !)

Et si on vous rendait une petite visite ?

Hier avec Maki nous étions en train d’emballer les commandes passer sur le site, et nous nous sommes rendu compte que l’adresse du client se situait à 2 kilomètres de nos bureaux. Tout a coup, elle me demanda : ‘‘Pourquoi ne pas lui livrer nous-même ? ‘‘


Livraison surprise

Aussitôt dit, aussitôt décidé ! L’opportunité de rencontrer nos clients est toujours une joie et à l’époque où internet permet de commander des articles à des milliers de kilomètres, c’est très rare d’avoir nos premiers clients quasiment la porte à côté. Le hasard était trop beau donc on s’est dit qu’on allait passer les livrer en face à face. Aussi, je (Marc) venais de lire « la discipline entrepreneuriale de Bill Aulet », professeur au MIT de Boston dans la section entreprenariat. Dans l’ouvrage il invite les entrepreneurs à rester proche du client pour ne pas être déconnecté de son marché, surtout dans la phase de préparation. Voilà une raison de plus de se lancer, c’est-à-dire pour l’expérience, appliquer pour la curiosité.


À ma grande surprise, après avoir composé le numéro de téléphone de la cliente, vu que nos vêtements sont pour les femmes, c’est un homme qui a répondu. Apparemment il a eu l’air aussi étonné que moi car il ne s’attendait pas qu’on lui livre en personne. Au final, le rendez-vous est fixé et nous arrivons devant le portail de la résidence. Après avoir passé les portes à code nous nous retrouvons en face d’une dame charmante dont nous apprenons que c'est son compagnon qui voulait lui faire un cadeau-surprise.

Voilà donc pourquoi j’étais tombé sur un homme alors que la commande était bien au nom d’une femme. Et pour elle qui ne s’attendait pas non plus à être livrer par les créateurs en personne, ça faisait double surprise.

Nous étions partis dans l’idée de passer juste vite fait pour livrer le colis et faire un coucou pour marquer le coup, mais finalement la cliente était ravie de nous rencontrer et était très touché par l’histoire qui nous a poussé à lancer ce concept, qu’elle nous a invité à rentrer chez elle pour papoter et très heureuse de pouvoir donner ses impressions sur les vêtements.


La discussion a été charmante et très drôle car la cliente était très sympathique avec un super sens de l’humour, et son avis a été très utile pour mieux comprendre ce que vous recherchez dans nos vêtements No Bra.

Par exemple nous avons su que son compagnon suivait Maki sur les réseaux sociaux quand elle faisait de la lingerie, donc depuis pas mal de temps. Cette info nous fait comprendre que nous pouvons avoir une clientèle aussi bien féminine que masculine. Aussi par rapport au logo anti soutien-gorge que nous faisons apparaitre sur certain vêtements, Frédérique nous a fait savoir qu’elle aimait le concept et la gamme mais qu’elle ne désirait pas forcement afficher le fait qu’elle fasse du No Bra. Ce qui nous avait déjà été suggère par des commentaires sur facebook et par sondage instagram. L’entendre directement a permis de confirmer certains de nos doutes.





Aussi, par rapport à sa morphologie, elle nous a fait comprendre que certaines retouches pourraient apporter un plus sur les prochains model.

Connaitre l’avis de Frédérique a été très précieux. Pour notre petite entreprise naissante, c’est important de connaitre votre opinion sur les vêtements que nous confectionnons, car nous travaillons avec une mission en tête. Ainsi nous serions vraiment très honorés de recevoir vos opinions et vos appréciations dans les commentaires du blog ou de la boutique ou comme vous le souhaitez. Non seulement ça nous permet d’améliorer notre gamme pour votre confort mais aussi d’entretenir l’échange la discussion et la richesse de point de vue.

Donc nous vous encourageons à nous dire, qu’est-ce que vous préférez ? Comment vous verriez les choses sur nos collections ou nous poser des questions. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Deuxième séries proto No Bra

Ces dernières semaines ont été forte en émotions.

Maki avait déjà fait le design de nos gammes actuelles et avait lancé une première série de prototype avec des ateliers de Marseille et du Rhône. Pour Marc qui avait l’habitude de travailler sur les marchés chinois ou tout le monde se bat pour avoir un client, en France dans l’industrie textile, c’est carrément l’opposé. La règle de l’offre et la demande est toujours de rigueur mais ici, la règle est inversée, les fournisseurs ont l’avantage. Il y a moins de fournisseur que de demande. Donc en gros, si ce que vous demandez est trop compliqué ou si le nombre de pièces est trop faible, on ne vous regarde même pas.


Bref, nous voilà repartie au point de départ.

Mais après s’être vite ressaisie, on s’est lance à la recherche de nouveau fournisseur en passant toute la France au peigne fin.

Apres quelques centaines d’emails et l’envoie de plusieurs prototypes, on a enfin trouvé ce qui semble être des partenaires idéales : basé à environ une heure de nos bureaux, finissions propre, méthode de travail professionnels et avec une réactivité appréciable. Finalement le made in France garde ses lettres de noblesse.


Nous avons déjà lancé la confection de quelques debardeurs Braless « Abrazo » et des Sweat Braless "Boleo" et Pichi-pink. Les prototypes finaux devraient nous être délivré fin de semaine prochaine. On attend que ça. L’excitation est à son comble ! Surtout que si les prototypes correspondent bien à notre design et à nos instructions, nous pourrons lancer la production de toutes les pièces dans la foulée, et faire livrer aux clients qui avaient déjà pré-commandé.






Enfin, pour nos tee-shirts, nous nous étions fier à un atelier qu’on nous avait recommandé pour faire des transferts. La douche froide a été quand nous avons récupéré nos produits. Ils étaient différents des échantillons fournit au début. Apres plusieurs discutions la marchandise a été remplacé mais pour couronner le tout, au premier lavage les transferts s’effritaient sur les tee-shirts. Là aussi nous avons perdu plusieurs mois et allons les faire fabriquer dans autre atelier ou nous sommes sûres de la qualité et du respect de nos consignes.


Bref vous l’aurez compris, ces derniers temps ça a été l’ascenseur émotionnel. Mais nous tenons toujours le cap. Les retours positifs de nos clients et le fait de trouver des partenaires plus fiables nous encourage et nous fait comprendre que nous sommes sur la bonne route.

Maintenant que nous avons réglé le problème des partenaires fournisseur, nous voulons nous concentrer sur nous faire plus connaitre sur internet et les réseaux sociaux.

Aussi, nous voudrions commencer à présenter notre gamme de chemise et de robe, car s’habiller en No Bra est un avantage avec ce genre de vêtement mais pour le moment nous allons faire les choses étape par étape.


N’hésitez pas à partager vos idées ou toute chose que vous avez envie de nous faire part dans les commentaires, c’est toujours un plaisir et c’est plus vivant.


Equipe Maki Marie, à votre service !


Merci à Regis et Frédérique pour nous avoir fait confiance et pour leurs encouragements.

69 vues0 commentaire