Rechercher

Le NoBra : pourquoi le chemin est divisé ?

Êtes-vous féministe ?

Est-ce important pour vous la solidarité féminine ?


Dans l’histoire du NoBra, parfois les femmes sont divisées par rapport la façon d’être NoBra avec visibilité ou sans visibilité des tétons…

Est-ce un sujet dont il faut débattre…?


Non, bien au contraire !

Pourquoi devons-nous être divisé à cause de cela ?

Notre solidarité féminine n’est-elle pas la plus importante ?


Parfois je rencontre des femmes qui pratiquent le NoBra sans se soucier de la visibilité de leur poitrine, qui considèrent que les femmes qui clament etre NoBra mais qui cachent leurs tétons ne sont pas « les vraies adeptes du NoBra » ou bien qu’elles ne l’assument pas…

Comme si pour être une vraie adepte du NoBra, ce chemin (la visibilité des tétons qui pointent au travers des vêtements) est le seul à prendre.

Est-ce votre cas ?

Êtes-vous adeptes du NoBra ?

De quelle façon ?

Depuis combien du temps ?

Votre vie a changé depuis ? Et votre corps ?

Cachez-vous vos tétons ?

Est-ce que ça ne vous gêne pas les tétons qui pointent ?

Comment vous habillez-vous pour être NoBra ? Est-ce un casse-tête ?

Êtes-vous gênées par les femmes qui pratique le NoBra laissant apparaitre leurs tétons ?

Comprenez-vous celles qui n’osent pas montrer leurs tétons au travers des vêtements ?


Ces questions sont celles que se posent des milliers de femmes.

Nous avons toutes nos propres valeurs, notre façon de faire et de voir les choses, nos passés sont différents, nos raisons de devenir adepte du NoBra sont différents, nos envies sont variées, nos conditions de vie ne sont pas les mêmes et notre future appartient à chacune de nous.


Pourquoi ne respectons-nous pas les valeurs de chacune ?

Le NoBra est le droit de chaque femme.

Les décisions de chacune méritent d’être respecte, NoBra ou non, avec ou sans visibilité des tétons.


Existe-il plusieurs niveaux dans le féminisme ?

Comment vous les définissez ?

Par votre capacité à être dénudées ?

Cela n’est pas trop caricatural ?


Pour moi, nous sommes toutes des féministes avec nos droits de femmes y compris le NoBra.

Parfois dans la société, nous rencontrons des difficultés en tant que femmes.

Malgré tout, nous nous unissons et créons des associations, des groupes féministes ou encore des syndicats dans le cadre de la solidarité féminine.

Alors pourquoi nous diviser au sujet du NoBra ?

Surtout que le mouvement NoBra est une belle initiative pour la liberté, la libération du corps de la femme, et la santé des femmes.


En 1889 la féministe Herminie Cadolle a inventé le premier soutien-gorge appelé à cette époque « corselet-gorge » ou « maintient-gorge ».

A ce moment c’était une véritable révolution qui a libéré le corps de la femme du corset qui comprimait le corps des femmes depuis décennies.

Initiative prise alors qu’elle-même travaillait dans une usine qui fabriquais des corsets à l’époque.